___________________________________________________________________________________




[ 4 créations - 112mn ]

Ce projet consiste à mettre en place une réflexion et une pratique sur le réel, à faire un document sur les perceptions en prenant la ville comme matière. Une matière qui permet, par ses différents niveaux de construction historique, économique et politique, de porter différents regards sur les échanges qui trament sa réalité. Les flux, les clichés qui la parcourent et la caractérisent sont autant d'informations propres à initier des aventures visuelles et auditives, des récits fictifs sur le quotidien.
Le choix du médium vidéo permet d’inscrire nos réalisations dans la production et la surproduction d’images et de messages, à usage personnel ou collectif, nous ouvrant ainsi à un questionnement sur la traduction du réel, sur la lisibilité des informations que nous percevons, que nous mémorisons.
Le propos, concernant l’ensemble de ce travail, est de mettre l’accent sur la variation des approches et des rapports que nous établissons avec un endroit et ceux qui l’habitent, d’établir les cartes suggestives de nos représentations mentales d’une même ville, donnant lieu à toutes sortes d’élaborations et de lectures protéiformes.


sadescription Ville Matière N°1 M
35mn55   couleur   stéréo   2001   France
de Claude Ciccolella
Grouillement et mouvement de foule dans trois lieux marseillais, la Plaine, le Vieux-Port et St Ferréol (Marseille)...
musique : Ian Harris
danse : Julia Poggi.

autoproduction
autodistribution
play video

sadescription Ville Matière N°2 M
20mn   couleur   stéréo   2003   France
de Isabelle Schneider
Atteindre un paysage, détricoter des trucs mille fois pires, s’endormir… Combien d’images faut-il pour attraper un port.
Musique : Sherri-Lee Richardson

autoproduction
autodistribution
clip

sadescription Ville Matière N°3 M
27mn14   couleur   stéréo   2003   France
de Ange Rosa Berr
3 personnes m'ont permis de les suivre un jour, en me faisant entrer et sortir de leurs vies de la façon dont elles l'entendaient. Merci à elles.
autoproduction
autodistribution
play video

sadescription Ville Matière N°4 M
28mn40   couleur   stéréo   2002   France
de Claude Ciccolella
Quand la vie s'étale et se contracte sur une bande sans fin, le "filmant" devient un centre où se déroule la matière ville. Rapport entre perceptif et mouvement.
Remerciements : Hélène Bez, Fabrice Strambi

autoproduction
autodistribution
play video